Musique, voilà l’été !

Promenons-nous dans mes mots et images

L’été pour moi est d’abord un temps à guérir. C’est écrit dans mon premier livre, témoignage qui n’est plus disponible, et dans Le cœur capitaine d’une funambule  recueil de poésie illustrée qui emprunte des images à la musique : berceuse tenace / qui ferait lâcher prise / à tout ce qui menace ; zéphyr en la mi do ; mélodie d’un blues saphir / des mots qui font la ronde / pour éployer du silence sur les désirs ; dans le soleil swinguer libre d’hier […] suivre sans partition / la mélopée d’Éole jusqu’au chant des impossibles.
Un peu de musique et d’été aussi dans Dire ma terre : on y croise, en plus d’un air de contrebasse (je vous en reparle en hiver) et du flamenco, une chanson d’Alain Souchon qui m’a donné Rien qu’une vie. Et puis au bord de la mer / je plante mes pieds / dans le sable / et c’est l’amer / qui se trouve défié / cartes sur table.

Vois, valse et voyage !

Dans mes cartes, on retrouve la mer dans Échappées belles. Car l’été, temps des vacances, se prête à faire vibrer la Corde sensible, au voyage réel ou imaginaire. Je vous invite au Souk aux mystères, ou dans les ciels bleus comme Coeur qui vole, toute nouvelle carte, avec L’oiseau poète (qui existe en tableau, en carte et en marque-page), en Musiques ! bien sûr… avec une robe rouge ? Car l’été c’est aussi la chaleur… douce et coquine, vous la trouvez dans Cajoleries aguicheuses et Déclarations festives (des extraits dans la rubrique Écrits et poèmes)

L’été, le temps de la lecture pour certains et certaines.

L’occasion de  de se balader dans Lyon avec La voleuse ? Plusieurs pages se passent en été, en voici un petit morceau.
Sans oublier le marque-page… glisser entre les pages de la Tendresse semée et Un air d’été rieur (le dernier né) ?

 

%d blogueurs aiment cette page :