Peuples du monde

3,20

… Et même si ta voix est trop fragile,
Si quelques hommes sont trop puissants,
Un souffle n’est jamais inutile,
Même un murmure, c’est être vivant

Description

Peuples du monde

Peuple du monde,
Tourne la lune, tournent les rondes

On oublie que tu sais
Rêver de paix

Et même si ta voix est trop fragile,
Si quelques hommes sont trop puissants,
Un souffle n’est jamais inutile,
Même un murmure, c’est être vivant

Tourne la lune, restent les rondes,
Peuples du monde

Carte double (poème à l’intérieur).
©Poème et illustration Norlane Deliz.

Informations complémentaires

Dimensions 14.8 × 10.5 cm
Format

carte double

Papier

Vergé 160g crème

Référence

Vous aimerez peut-être aussi…